Aller au contenu. | Aller à la navigation


Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / La Communication de l'Académie / Premières décisions sur l'évolution des métiers de l'éducation

Premières décisions sur l'évolution des métiers de l'éducation

Madame, Monsieur,

Vous le savez, nous avons engagé il y a maintenant un an et demi la refondation de notre École. Cette démarche ambitieuse est nécessaire si nous voulons répondre aux défis que rencontre notre système éducatif, au premier rang desquels figurent l’aggravation des déterminismes sociaux et l’accroissement des écarts de niveau entre les élèves.

Pour tous ceux qui sont attachés aux principes de l’École républicaine, cette situation n’est pas acceptable ; elle appelle une réponse forte et la mobilisation de chacun d’entre nous.

Afin d’y porter remède, la priorité est désormais donnée au premier degré, avec des rythmes scolaires mieux adaptés et des dispositifs pédagogiques innovants ; la formation initiale des enseignants est reconstruite ; l’école entre dans l’ère du numérique ; et tous les programmes scolaires, de la maternelle au collège, vont être revus. Le bilan de la réforme des lycées d’enseignement général, technologique et professionnel est d’ores et déjà engagé.

L’accomplissement de cette entreprise repose sur l’engagement et sur les compétences de l’ensemble des personnels de l’éducation nationale. Au cours des dernières décennies, les métiers de l’éducation ont considérablement évolué : les élèves ne sont plus les mêmes, les pédagogies se transforment. En prenant appui sur ces évolutions, nous devons aller plus loin et repenser collectivement les métiers qui font l’école, pour faire réussir tous les élèves.

Il importe dès lors de mieux identifier les missions de chacun, pour que les métiers soient mieux reconnus, dans un esprit de justice et de transparence.

C’est pourquoi j’ai réuni ces derniers mois les organisations syndicales représentatives des personnels de l’éducation nationale, pour engager un dialogue, organisé en 14 groupes de travail correspondant aux principaux métiers.

Depuis le mois de novembre, 6 premiers groupes ont travaillé dans un climat constructif, et je tiens à vous présenter aujourd’hui les décisions que j’ai prises au terme d’un important travail avec vos représentants. Elles concernent les directeurs d’école, les enseignants et les psychologues scolaires exerçant au sein des Rased, les formateurs du premier et du second degré, les conseillers pédagogiques, les professeurs des écoles et les enseignants du second degré.

Je vous invite à en prendre connaissance sur la page du site education.gouv.fr dédiée à ces discussions :

 www.education.gouv.fr/premieres-decisions-evolution-metiers

Les groupes consacrés aux professeurs des écoles et aux enseignants du second degré vont poursuivre leurs travaux et, à partir de janvier 2014, s’ouvriront les discussions portant sur les CPE, les conseillers d’orientation psychologues, les chefs de travaux, les personnels de direction et d’inspection, les personnels administratifs, les personnels sociaux et de santé ainsi que les personnels contractuels.

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l'assurance de ma considération distinguée.

 

 

Vincent PEILLON

 

Ministre de l'éducation nationale
SOMMAIRE
nuage mots clés
« Mai 2018 »
Mai
LuMaMeJeVeSaDi
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
A voir, lire, consulter et découvrir